ACTUALITES

Un mauricien décroche la 3e place au Festival  Pyrotechnique  International au Constance Le Prince Maurice

Un mauricien décroche la 3e place au Festival Pyrotechnique International au Constance Le Prince Maurice

Lundi 17 novembre, Constance Le Prince Maurice, Poste de Flacq. Eblouir les mauriciens avec un spectacle unique en son genre , ce fut l’objectif que se sont fixés les organisateurs du premier Festival pyrotechnique international avec deux soirées extraordinaires, les 13 et 15 novembre, au Constance Le Prince Maurice.

Eblouir les mauriciens avec un spectacle unique en son genre au Constance Le Prince Maurice

Au terme de cette compétition, c’est l’artificier français Thierry Lepretre qui a été désigné vainqueur par un jury prestigieux, dont le président est le célèbre compositeur et directeur artistique français Eric Serra, à qui l’on doit notamment les bandes originales des films « Lucy », « Le Cinquième Elément », « Léon » et « Le Grand Bleu ». Cet évènement inédit, en adéquation avec la célébration des 16 ans du Constance Le Prince Maurice, a aussi vu la participation du mauricien, Kamal Seetohul, artificier chez Rocket Fireworks, qui s’est classé à la 3e place. Au final, cette compétition a suscité un réel engouement de la part des Mauriciens car, les deux soirs de compétition, une foule importante s’est amassée sur la plage de Bras D’Eau afin de profiter des créations des artificiers de la société Etienne Lacroix-Ruggieri, leader mondial de la pyrotechnie.

Les organisateurs du premier Festival pyrotechnique international avec deux soirées extraordinaires, les 13 et 15 novembre, au Constance Le Prince Maurice

Eric Serra a d’emblée tenu à souligner comment sa présence à ce festival découle de son amour pour les feux d’artifices. « Ces spectacles me passionnent et mon aventure avec le Festival Pyrotechnique International a en réalité démarré quand j’ai rencontré Christophe D’Autheville, de Prestige Mauritius, et Ado Vallet, de Rocket Fireworks lors d’un festival pyrotechnique, en juin dernier, à Bordeaux. Autour de notre passion commune pour les feux d’artifices est née une belle amitié et, quand ils m’ont proposé d’être le président du jury de ce premier Festival pyrotechnique, j’ai sauté sur l’occasion. D’autant plus que celui-ci a lieu dans le cadre magnifique et unique du Constance Le Prince Maurice. J’ai beaucoup voyagé, aux quatre coins du globe, mais je dois dire qu’il s’agit de l’un des plus beaux endroits au monde. En plus, c’est ma deuxième visite à Maurice et je suis toujours aussi touché de l’accueil que me réservent les Mauriciens. Et je suis sûr qu’ils ont apprécié les magnifiques créations des maîtres artificiers, qui étaient d’un niveau exceptionnel.»

Christophe D’Autheville, co-organisateur de l’événement et directeur de Prestige Mauritius, s’est pour sa part dit très fier du succès de cette première édition. « Ce festival est l’un des plus grands évènements jamais organisé dans l’océan Indien. Il a nécessité 2 mois et demi de préparation, avec la participation de 12 pyrotechniciens européens, et plus de 80 techniciens et assistants en sons et lumières. Sans eux, ce spectacle n’aurait certainement pas été possible. C’est un travail titanesque pour un résultat époustouflant car lors de ces 2 soirs, plus de 12 972 bombes vont ont éclaté, soit le double de ce qui a été utilisé le 14 juillet dernier à paris. Les feux de ces deux soirées étaient magnifiques, d’une qualité extraordinaire, et le spectacle a été apprécié de tous. Le plus important, au final, est que le public mauricien ait pu profiter, gratuitement, de ce spectacle magnifique et inédit. Nous avons atteint notre objectif et il s’agit certainement d’une expérience à renouveler. »

Christophe Plantier, directeur général du Constance Le Prince Maurice, abonde dans le même sens. « Le spectacle était très beau et particulièrement intéressant. Mais cette réussite n’a pas de secret : nous nous sommes associés aux meilleurs afin d’assurer un événement hors du commun. Et, vu l’engouement suscité par ce Festival pyrotechnique, il est certain que nous souhaitons renouveler l’expérience, surtout que le cadre du Constance Le Prince Maurice s’y prête. En effet, en plaçant les feux au milieu de la baie à laquelle nous faisons face, tous peuvent profiter du spectacle, à l’hôtel comme sur la plage de Bras D’Eau. Car, au final, notre objectif principal est de proposer un spectacle extraordinaire à tous les Mauriciens. Pour la prochaine édition, je pense que nous pourrions aller encore plus loin, en proposant plus de feux et en étalant le festival sur trois ou quatre jours, afin que tout le monde puisse profiter au maximum de cet art magnifique qui fait rêver petits et grands. Vivement la prochaine édition ! »

Ado Vallet, directeur de Rocket Fireworks, a quant à lui tenu à souligner que « nous voulions créer du rêve et je pense que c’est un pari réussi. La force de ce festival est sa diversité, car nous avons choisi des thèmes regroupant différents continents, avec différentes cultures et approches à la pyrotechnie. La Chine, l’Australie, le Brésil et la France sont ainsi représentés à travers l’interprétation des participants. Chaque pays a eu un thème de couleur particulier et une utilisation différente des sons et lumières. Le spectacle de samedi a été beaucoup plus conséquent que celui de jeudi, avec 2 fois plus de feux utilisés. Nous sommes également très fiers de Kamal, pour sa troisième place. Les représentants de la société Etienne Lacroix-Ruggieri ont été impressionnés par son talent. »

Kamal Seetohul, artificier chez Rocket Fireworks, s’est lui aussi dit très fier de sa troisième place. « J’ai déjà participé à un festival similaire à Bordeaux, le 26 Juin dernier, mais pouvoir le faire face à un public mauricien, c’est extraordinaire. Le spectacle de samedi était à couper le souffle et le plus important c’est que le public a apprécié. J’espère participer de nouveau l’an prochain, et faire encore mieux que la troisième place. »

Le Festival pyrotechnique international est une initiative de Rocket Fireworks, Prestige Mauritius, Constance Le Prince Maurice, la MCB et la MTPA. Le jury est composé d'Eric Serra, compositeur et directeur artistique français, Christophe Plantier, directeur général de Constance Le Prince Maurice, Didier Merle, Head of Private Banking à la Mauritius Commercial Bank, Jean Michel Dambrielle Directeur Général de la société Etienne Lacroix-Ruggieri et Christophe D’Autheville, sponsor principal du concours.

EN SAVOIR PLUS